✪ Marie Stuart, Reine d’Ecosse ✪

“ Elles ne s’inclinent devant personne.” 

Bonjour à tous ! ✩

En ce dimanche, j’ai décidé de vous parler du film « Marie Stuart, Reine d’Ecosse » de Josie Rourke qui, comme vous l’aurez compris, est un gros coup de cœur !

★ Ici, il est question de Marie Stuart, reine d’Ecosse qui, à la mort de son époux le Roi de France, décide de ne pas se remarier comme l’exige la tradition, mais de retourner dans son Écosse natale, réclamer le trône qui lui revient de droit. Mais la poigne d’Élisabeth Iʳᵉ s’étend aussi bien sûr l’Angleterre que sûr l’Écosse. Les deux jeunes reines ne tardent pas à devenir de véritables sœurs ennemies qui, entre peur et fascination, se battent pour la couronne d’Angleterre. Rivales aussi bien en pouvoir qu’en amour, toutes deux régnant sur un monde dirigé par des hommes, elles doivent impérativement statuer entre les liens du mariage ou leur indépendance. Mais Marie menace la souveraineté d’Elisabeth. Leurs deux cours ne sont que trahison, conspiration et révolte qui mettent en péril leurs deux trônes et menacent de changer le cours de l’Histoire.

J’attendais ce film depuis longtemps et je peux vous dire que je ne suis vraiment pas déçue du tout. C’est pour moi une vraie réussite ! 

La beauté des costumes, la grandeur des décors, la puissance des dialogues, l’intensité des musiques (franchement allez écouter la BO), le jeu des acteurs majestueux bref, la totale qui rendait le tout incroyable. Je ne suis qu’admiration face à tant de travail !

Etant passionnée par Marie Stuart & Elisabeth 1ère, il était évident pour moi de foncer dans une salle obscure pour savourer ces deux heures !♡ 

Si vous aimez l’histoire ou que vous êtes simplement curieux FONCEZ ! 

Margot Robbie incarnant Elisabeth Ire 
Saoirse Ronan incarnant Marie Stuart

☆ Maintenant place à la séquence « Petit rappel historique. »

Le 8 février 1587, Marie Stuart est décapitée. À 44 ans, l’ancienne reine d’Écosse et de France parvient au terme d’un destin aussi tragique que fascinant.

Cette femme au destin exceptionnel devient reine à seulement six jours. Après ce début de vie atypique, Marie Stuart devient reine de France pendant un temps puis reine d’Ecosse. Reine catholique dans un pays protestant, tolérante, mariée trois fois, héritière présomptive du trône de sa cousine Elisabeth 1ère d’Angleterre, mère de Jacques VI (pour qui elle abdiquera), alimente encore aujourd’hui beaucoup de fantasmes….

Après une multitude de péripéties et problèmes, (assassinat de son deuxième mari, remariage avec le principal suspect par exemple), elle décide de se réfugier en Angleterre, ce qui encore au 21ème siècle, est considéré comme une erreur fatale…

Pendant sa captivité (d’environ 19 ans, ce qui n’est pas négligeable), Marie apprend qu’elle possède le soutien de Gilbert Gifford qui semble être un allié puissant mais, qui en réalité est un agent double… Ce dernier gagne à son tour la confiance d’Anthony Babington et le persuade de travailler en secret pour, soi-disant, la libération de la reine Marie alors qu’en réalité, il s’agit d’un complot visant à soulever les catholiques avec l’appui de français pour tuer la reine Elisabeth ! En dépits d’une longue hésitation, se refusant à tuer un autre monarque, la reine d’Angleterre n’ayant plus le choix face aux preuves du complot, signe l’acte de mise à mort de la reine d’Ecosse. 

Le jour de son exécution, Marie Stuart choisit de porter une robe rouge, signe de sa position de martyre catholique, et, prononce alors ses mots « En ma fin gît mon Commencement »…

Elisabeth 1requant à elle monte sur le trône d’Angleterre en 1558 après deux mois d’emprisonnement pour soutien supposé aux rebelles protestants et 4 ans en résidence surveillée. Elle est la fille d’Henri VIII et d’Anne Boleyn, morte décapitée sur ordre de ce dernier alors qu’Elisabeth n’a que trois ans. Sympa la famille non ? 

En tout cas, c’est une reine respectée, puissante, tolérante et intelligente, au caractère fort et qui sait s’imposer dans un monde dirigé par les hommes. Contrairement aux autres monarques de son temps, elle ne se maria jamais et n’eut donc, pas d’enfants, ce qui contribua au mythe de la « reine vierge » (qu’elle entretient aussi). La période élisabéthaine marque un grand essor artistique et culturel ainsi qu’une progression économique même si, aucun règne n’est parfait. A sa mort en 1603, n’ayant pas de descendance directe, elle choisit Jacques VI Stuart, qui n’est autre que le fils de Marie Stuart…

Portrait d’Elisabeth 1re, artiste inconnu

Portrait de Marie Stuart de François Clouet.

Merci d’avoir lu cet article et n’hésitez pas à réagir, à bientôt ! ✩

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s